Peinture

Rénovation intérieure : peindre les meubles de cuisine

Plus le temps passe, et plus on a envie de donner un coup de jeune à sa cuisine. Au fil des années, les meubles de cette pièce deviennent vieillots ou défraîchis. Pour les remettre en état et redonner du cachet à l’endroit, un bon coup de pinceau s’avère une excellente solution. Cette solution est aussi économique pour transformer le lieu sans tout refaire. Il existe actuellement des peintures adaptées à la façade des meubles de cuisine. Il ne reste plus qu’à bien faire son choix.

Quel type de peinture choisir pour les meubles de cuisine ?

Choisir une peinture de meuble de cuisine est loin d’être une mince affaire. Étant donné que ce mobilier est très sollicité au quotidien, il est recommandé de privilégier des produits résistants. Et donc, il va falloir bannir les peintures multi-supports. Leur adhérence n’est pas, en effet, toujours optimale sur ce type de surface. Il est alors préférable d’opter pour une peinture glycéro. Elle est très résistante à l’humidité. Cependant, elle a une odeur forte et est difficile à sécher. Ce qui fait que la cuisine sera inutilisable durant quelques jours.

La peinture acrylique est une autre option. Elle sèche plus rapidement et s’applique facilement. Elle dispose même d’un film protecteur contre la graisse. La résine est une autre possibilité et se décline en plusieurs finitions. Pour ceux qui souhaitent rechercher un aspect métallique, le vernissage industriel est la solution idéale. Ce revêtement décoratif permet de garantir une excellente finition. Les particuliers ont notamment le choix entre une finition mate, satinée et laquée. Ce type de vernissage est aussi intéressant pour protéger le métal contre la rouille.

Aperçu sur le déroulement des travaux

Avant l’application de la peinture, il faut s’assurer de préparer correctement le support. Il s’agit ici d’éliminer le gras, la vapeur, la poussière, etc., et les autres salissures dégagées par la cuisson. Et donc, un nettoyage optimal des surfaces est à prévoir. Mais il faut aussi s’assurer que la peinture choisie adhère parfaitement au support. La préparation d’un meuble en bois, par exemple, requiert en amont un dégraissage. Pour ce faire, on peut utiliser de l’acétone ou un diluant synthétique pour un décapage réussi. Il va ensuite falloir poncer au papier de verre afin d’égrainer la surface avant de dépoussiérer. Une fois que la surface est propre et lisse, on peut appliquer la peinture.

Il est conseillé de se servir d’un petit pinceau pour les zones difficiles d’accès et les champs. Pour les surfaces planes, un rouleau fera l’affaire. Le rouleau en mousse, par exemple, est indiqué pour ceux qui ont choisi une finition brillante. L’application d’une sous-couche s’avère nécessaire sur les meubles en bois, mais plus principalement les parties vitrées. Quelle que soit la surface à peindre, la pose de deux couches de peinture s’avère un passage obligé. Idéalement, on commence par les rainures et les coins. Il faut laisser sécher la première couche avant d’appliquer la seconde. Il est important de respecter le temps de séchage. Aussi, il faut manipuler les meubles avec précaution afin d’éviter de rayer la peinture.